Skip to main content

Ça fait plusieurs années que je me demande si écrire sur la vengeance peut se substituer à la vengeance. Ça revient aussi à se demander si écrire suffit ? Ou encore, si un texte a la capacité de produire des effets sur les corps de celleux qui l’écrivent ou le lisent.

Extrait de La scène finale du roman, Fanny Lallart

Fanny

Lallart

■ Autrice, éditrice
■ France

Biographie

Fanny Lallart vit et travaille à Marseille, elle est autrice et éditrice. Son travail s’articule autour du partage de la parole et de la transmission, à travers une perspective féministe. Son économie fragile et opportuniste s'additionne de subventions occasionnelles, de jobs alimentaires et des étrennes de sa grand-mère. Elle est participe aux éditions Burn~Août et co-dirige une collection appelée «39°5» avec sa camarade Emma Fanget.
À ce jour, rassembler des personnes qu’elle aime autour d’une table, d’un lit ou d’une imprimante est ce qui lui semble le plus censé à faire.