Skip to main content

dans chaque poignée de main je retrouve une part de chaleur nécessaire, un rêve de soleil qui me manquait / heureux d’effacer mes prisons froides, je grandis dans ma démence, il y a tant de voix vagabondes qui résonnent dans ma peau, je marche au fil des villes pour me nourrir de poèmes / pour me nourrir de poèmes que je ne peux coudre tout seul

Jean

d'Amérique

■ Haïti
■ Poète, dramaturge, romancier

Biographie

Né en Haïti en 1994, Jean D’Amérique est poète, dramaturge et romancier. Il vit aujourd’hui entre Paris, Bruxelles et Port-au-Prince.

Il dirige le festival Transe Poétique et la revue de poésie Davertige. Il a publié Petite fleur du ghetto (Atelier Jeudi Soir, 2015 ; maelstrÖm, 2019), mention spéciale Prix René Philoctète, Nul chemin dans la peau que saignante étreinte (Cheyne, 2017), Prix de la Vocation, et Atelier du silence, Prix Apollinaire Découverte.

Son dernier recueil, Rhapsodie rouge, a été récompensé par le Prix Fetkann! Maryse Condé de la poésie. Auteur de plusieurs pièces de théâtre, il a notamment reçu le Prix Jean-Jacques Lerrant des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre pour Cathédrale des cochons (éditions Théâtrales, 2020). En 2021, il a publié Soleil à coudre (Actes Sud), Prix Dubreuil du premier roman de la SGDL et Prix Montluc Résistance et liberté.

 

Bibliographie

  • Rhapsodie rouge, Cheyne éditeur, 2021
  • Soleil à coudre, Actes Sud, 2021
  • Atelier du silence, Cheyne éditeur, 2020
  • Cathédrale des cochons, éditions Théâtrales, 2020
  • Nul chemin dans la peau que saignante étreinte, Cheyne éditeur, 2017
  • Petite fleur du ghetto, Atelier Jeudi Soir, 2015 / Maelström, 2019