Skip to main content

Je m’intéresse à chaque voix, aux voix infimes et infirmes — celles des vivants et des morts, des humains et non humains.
Avec ces voix j’élabore une langue de résistance que je nomme langue des bois, une langue hybride, articulée et inarticulée, imprégnée des écosystèmes sonores.

Natacha

Muslera

■ Vocaliste, improvisatrice, compositrice et plasticienne
■ France

Biographie

Natacha Muslera pratique la voix en tant qu’instrument, objet de pensée, de recherche, et comme outil de soin.
Tout en suivant un apprentissage vocal et musical au début des années 90 à Paris et Bombay, associé à un usage des arts énergétiques, elle s’engage au sein de collectifs, groupes artistiques afin de mettre en pratique ses recherches et déconstruire un pan de ces enseignements.

Par ailleurs, Natacha Muslera aime nourrir des pratiques vocales collectives et expérimentales, dans différents contextes (centre sociaux, école d’art, centre psychiatrique...) et collabore avec de nombreux artistes (Michel Doneda, eRikm, Cécile Duval, Catherine Jauniaux, Aude Romary,
Angelica Castello, Cécile Sans) et collectifs de pratiques artistiques (UN, Chevelure magnétique, Bed Makers...).

Natacha a insufflé Choeur tac-til, un choeur avec des amies voyant.e.s et non voyant.e.s, dans lequel elle crée en compagnonnage avec les dix voix, de nouveaux modes compositionnels, distanciés du champ visuel.

Elle est en résidence depuis 2013 au GMEM où elle élabore différentes créations.

Travaux

L'intégralité des taravux de Natacha Muslera sont consultables sur son site internet :  Natacha Muslera – Site internet