Skip to main content

Il te faut courir pour ne pas perdre l’équilibre sur le fil tendu ; courir et, sous le frottement incandescent du vent, perdre tes peaux mortes – ta peau d’esclave ; courir et arracher la liane des mains de Tarzan pour en faire la plus précieuse des alliées.

Sagesse des lianes, Post-Editions, 2021.

 

Dénètem

Touam Bona

■ Auteur, artiste et philosophe
■ France, Centrafrique

Biographie

Philosophe et artiste, Dénètem Touam Bona s’attache à repenser la question du refuge à la lumière de l’expérience historique du marronnage (les arts de la fugue des esclavisé.es). Face à l’abolition en cours du droit d’asile, face à l’extinction des espèces vivantes, face à l'empire croissant des algorithmes sur nos vies, il appelle à la réactivation des arts marrons du camouflage. Il est notamment l'auteur de Cosmopoéticas do réfugio (Cultura e barbarie, 2020), de Sagesse des lianes (Post Editions, 2021) et de Fugitive, where are you running ? (Polity press, 2023). En 2021 - 2022, au Centre international d'art et du paysage de Vassivière, Dénètem a conçu l'exposition afrodiasporique « La sagesse des lianes » (20 artistes de territoires aussi divers que la Nouvelle-Calédonie, la Guyane ou Madagascar) et l'œuvre collaborative « Spectrographies, contes de l'île étoilée » (avec des performeuses de la Martinique, du Gabon et de la Réunion). Porté par la Compagnie (Belsunce), son prochain projet de création, Cosmopoétiques du refuge (lancement en mars 2024), aura une dimension transocéanique et pour point d’ancrage la ville de Marseille.

Bibliographie